Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Laboratoire d'Océanographie Microbienne
UMR 7621

Offre de CDD Ingénieur d’étude de 4 mois en informatique/électronique

Projet : Développement d'un simulateur de conditions naturelles de lumière et température pour la culture et le suivi automatisé de microalgues

Contact : François-Yves Bouget (Fy.bouget@obs-banyuls.fr)

Le laboratoire d’Océanographie microbienne (LOMIC) de l’observatoire océanologique de Banyuls sur Mer étudie les microalgues du phytoplancton par des approches de biologie et de génétique. Ils disposent de lignées luminescentes qui permettent de suivre l’expression de gènes en temps réel à l’aide d’un luminomètre.

Un simulateur est en cours de développement pour mesurer la luminescence des microalgues dans des conditions contrôlées de lumière et température proches du milieu naturel. Ce système comprend : 1) un module d’eclairage par des LEDS blanches à spectre large et de filtres dichroiques capable d’éclairer 6 plaques de 6 plaques de 96 puits contenant des microalgues luminescentes. L’éclairage permet de reproduire des courbes d’ensoleillement en fonction de la latitude, du jour de l’année et de la profondeur en intégrant le spectre lumineux qui dépend de la profondeur et de la turbidité du milieu. (2) un module de contrôle de la température des plaques, (3), un robot qui permet de transporter chaque plaque séquentiellement jusqu’à un luminomètre toutes les heures. Une IHM en C# gère l’éclairage des plaques de LEDs, le déplacement des plaques, la lecture et l’acquisition des données de luminescence. L’ensemble des données est stockée dans une base de données en MYSQL.

Objectif du projet : Chaque nouveau module (robot, contrôle de la lumière, gestion desdonnées de luminescence) a été développé indépendamment. L’objectif du stage est de finaliser les module de contrôle de la lumière et de la température et de l’intégrer au système robotisé de déplacement des plaques, pour rendre le système opérationnel ainsi que de développer dans l’IHM en C# existante un contrôle de la température.

25/01/21

Traductions :