Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Laboratoire d'Océanographie Microbienne
UMR 7621

ANR PHOTO-PHYTO. Effets du réchauffement climatique sur le déclenchement des blooms phytoplanctoniques marins

Le réchauffement des océans est le principal facteur responsable des changements globaux de productivité, biomasse et phénologie (moment des blooms) des communautés phytoplanctoniques.

Dans les océans tempérés, l’abondance et la diversité du phytoplancton augmentent de façon considérable entre l’hiver et le printemps. Ces blooms résultent vraisemblablement d’une combinaison de paramètres physiques (lumière, température), chimique (nutriments) et écologiques (interactions avec les bactéries, prédation).

La vie de la plupart des organismes vivants est régie par le cycle jour/nuit (photopériode) qui régule des processus saisonniers (photopériodisme). La température est un facteur important contrôlant la physiologie du phytoplancton, la photopériode est susceptible de contrôler le moment des blooms.

L’objectif du projet PHOTO-PHYTO (ANR 2014-2017, Coordinateur François-Yves Bouget) est d’étudier le rôle et la hiérarchie de facteurs environnementaux fluctuants comme la température et intrinsèques comme l’horloge circadienne (contrôlant le photopériodisme) dans l’initiation des blooms printaniers.

Nous proposons de développer une approche pluridisciplinaire combinant des expertises uniques en océanographie, écologie microbienne ainsi que de génomique fonctionnelle et évolution expérimentale sur la picoalgue modèle Ostreococcus tauri pour répondre aux questions suivantes :

1) Quels sont les principaux facteurs in situ contrôlant les blooms phytoplanctoniques printaniers ?

2) Comment la température et la photopériode interagissent-ils pour déclencher les blooms printaniers ?

3) L’adaptation au réchauffement affecte t’elle le photopériodisme et les interactions trophiques ?

4) Quel est l’effet du réchauffement sur les communautés microbiennes naturelles ?

 

Partenaires :

  • Laboratoire d’Océanographie Microbienne (LOMIC), UMR7621 CNRS, Univ Paris 06. Observatoire Océanologique. Banyuls sur Mer. France
  • Ecologie des Systèmes Marins Côtiers (ECOSYM), UMR5119 CNRS, IFREMER, IRD, UM1, UM2 ; Univ Montpellier2, Montpellier, France. (site web)
  • Entreprise Metabolium SA. Parc Biocitech. Romainville. France. (site web)

 

Simulateur de lumière en microplaques permettant de reproduire de multiples conditions d'intensité, de qualité

et de photopériodes lors de la culture d'espèces phytoplanctoniques.

 

Photo du haut : Mésocosmes in situ MEDIMEER immergées dans la lagune de Thau (Centre d'Ecologie Marine Expérimentale MEDIMEER - UMS3301 Université Montpellier 2 - CNRS) (site web)

 

10/03/16

Nos dernières publications

Bouget FY, Lefranc M, Thommen Q, Pfeuty B, Lozano JC, Schatt P, Botebol H, Vergé V. (2014) Transcriptional versus non-transcriptional clocks: A case study in Ostreococcus. Mar Genomics. 2014 Feb 7.
 
Farías L, Faúndez J, Fernández C, Cornejo M, Sanhueza S, Carrasco C. (2013) Biological N2O fixation...

» Lire la suite